Rillettes de thon au Saint Morêt

0 commentaire


Voici une recette de rillettes de thon au St Morêt terriblement gourmande et résolument convaincante à l’heure de l’apéro ! En plus, les rillettes de thon se prépare en deux temps trois mouvements !

Les ingrédients pour les rillettes de thon au Saint Morêt :

– 1 pincée de poivre
– 1/2 citron vert
– 1 échalote
– 100 g de thon au naturel
– 150 g de Saint-Môret

La préparation des rillettes de thon au Saint Morêt :
1° Egouttez le thon, émiettez-le à la fourchette.

2° Ajoutez l’échalote pelée et finement émincée, puis le filet de jus de citron vert.

3° Incorporez le Saint Môret, en travaillant le tout à la fourchette pour obtenir une préparation homogène.

4° Donnez un tour de moulin à poivre, puis incorporez délicatement la ciboulette ciselée.

5° Réservez au réfrigérateur au moins 3h.

6° Servez sur des petits toasts bien croustillants et décorez de baies roses et de brins de ciboulette entiers.

7° Régalez-vous !

Et côté boissons, un petit tour sur le site www.cote-aperitif.com s’impose ! Vous y trouverez naturellement tout ce qu’il vous faut pour étancher la soif de vos convives, des boissons avec ou sans alcool.


Whisky japonais : Comment le consommer ?

0 commentaire

A l’origine du whisky japonais : Masataka Taketsuru. Il est le père fondateur du whisky japonais.

La formidable épopée du whisky japonais a débuté lorsque Masataka Taketsuru est allé en Écosse pour y découvrir les techniques d’élaboration du scotch whisky. A son retour, passionné par le whisky, il n’a qu’une ambition : élaborer son propre whisky en s’appropriant les techniques écossaises apprises lors de son voyage d’étude.

La famille Torii (Suntory) lui accorde toute sa confiance et fonde la distillerie Yamazaki. Nous sommes en 1923. D’échecs en persévérance, Masataka Taketsuru crée un whisky à la personnalité unique, doux et fruité, bien loin des classiques écossais au goût plus tourbé. Plus tard, en 1934, il fonde sa propre distillerie : la distillerie Yoichi.

En 2001, c’est la consécration pour le whisky japonais. Le whisky Yoichi 10 ans est récompensé du titre convoité de meilleur single malt au monde ! C’est le début d’un beau succès, non démenti jusqu’à aujourd’hui ! Depuis 2001, le whisky japonais connaît une belle ascension en France. Les français en sont tombés amoureux fous…

Le whisky japonais a une personnalité propre, unique. Sa manière de l’apprécier l’est tout autant. Au Japon, il existe trois façons d’apprécier le whisky japonais.

1° Highball – Avec de l’eau pétillante

L’eau pétillante a pour effet de révéler la richesse des arômes.

Pour un côté plus frais, on glissera deux grands glaçons dans le verre highball.

Lorsque l’on versera l’eau pétillante, on veillera alors à ne pas la verser directement sur les glaçons afin de préserver toute la palette aromatique du whisky japonais.


2° Mizuwari – Avec de l’eau minérale

Le whisky Yamazaki 12 ans se prête à la perfection pour le Mizuwari. Sa profonde douceur et sa puissance aromatique perdure même lorsqu’il est mélangé avec de l’eau minérale. Loin de diluer les goûts, le déguster avec de la glace et de l’eau permet de créer un ensemble aromatique riche, pouvant être apprécié dans de nombreuses circonstances et notamment, en accompagnement raffiné des repas.

La manière de mélanger l’eau est très particulière. Il est important de respecter scrupuleusement chaque étape.

Tout d’abord, taillez les coins des glaçons et placez-les dans un verre en évitant qu’ils ne s’entrechoquent.

Le mélange n’est pas anodin : il est un révélateur de goût. Versez le whisky Yamazaki 12 ans dans le verre et mélangez-le doucement. Ensuite, ajoutez l’eau petit à petit pour sublimer chacun des arômes. Enfin, mélangez rapidement, le mouvement devant se faire sans bruit.

Afin d’atteindre une uniformité de température, gage de préservation des saveurs, veillez à ce que la taille de la glace corresponde parfaitement au volume présent dans le verre. C’est de cette façon que vous apprécierez Yamazaki au cours des repas, de la première à la dernière gorgée.

3° Iceball – Avec une boule de glace

Un whisky japonais révèle toute sa richesse aromatique lorsqu’il est servi avec des glaçons sphériques. Cette forme ronde s’inspire des galets bordant les rivières japonaises et permet au whisky de s’enrober tout autour, sans aucune résistance.

Au Japon, les glaçons ronds ou « Ice ball » sont fabriqués à la main en taillant un cube de glace à l’aide d’un pic spécifique. On peut également obtenir des glaçons ronds à l’aide de moule Ice Ball.

Le whisky japonais est à verser lentement dans le verre.

Et vous, comment consommez-vous votre whisky japonais ?

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

CREDIT PHOTO : SUNTORY

Torsades croustillantes au curry et Parmesan Giovanni Ferrari

0 commentaire


C’est gourmand, c’est croustillant, ça se mange sans faim, ce sont les torsades croustillantes au curry et au parmesan Giovanni Ferrari !

Les ingrédients pour 3 à 4 invités :

– 1 pâte feuilletée pré-étalée
– 2 jaunes d’œuf
– 1/2 cuillère à café de curry
– 150 g de Parmigiano Reggiano AOP Giovanni Ferrari

La préparation des torsades :

1° Cassez l’œuf et séparer le blanc du jaune. Ajouter le curry et une pincée de sel dans le jaune. Badigeonnez la pâte feuilletée de cette préparation à l’aide d’un pinceau.

2° Saupoudrez généreusement de Parmigiano Reggiano, retournez la pâte et répétez l’opération.

3° Détaillez ensuite des rectangles de 3,5 cm de largeur (utilisez toute la pâte, la longueur des bandes peu varier).

4° Remettre la pâte au frais une quinzaine de minutes afin qu’elle raffermisse.

5° Préchauffez le four à 220°.

6° Sortir la pâte du réfrigérateur, saisir les bandes par les extrémités et les torsader.

7° Disposez sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé en laissant un espace suffisant entre chaque torsade pour mettre au four.

8° Laissez le feuilletage gonfler et prendre une jolie couleur dorée environ 10 minutes.

9° Dégustez aussitôt !

Pour trouver une boisson apéritif, n’hésitez pas à faire un tour sur www.cote-aperitif.com, la boutique en ligne spécialisée dans l’apéritif.




SOURCE RECETTE : QUI VEUT DU FROMAGE.COM

Cocktail Yubari Highball à base de whisky Nikka from the Barrel

0 commentaire

Le whisky japonais, vous aimez ? Il s’apprécie de différentes manières. En cocktail par exemple.

Le whisky Nikka from the Barrel, blend japonais élégant, fruité, vanillé et boisé, se prête ainsi parfaitement à l’art du cocktail. La preuve avec le cocktail Yubari Highball dont je vous dévoile ici la recette 100% originale et idéale pour accompagner votre été !

Ingrédients du cocktail Yubari Highball

– 3 cl de whisky Nikka From the Barrel
– 5 cl de jus de melon frais
– 1,5 cl de jus de citron frais
– Eau gazeuse
– Glaçons

Préparation du cocktail Yubari Highball

Ajoutez les ingrédients dans le verre tumbler excepté l’eau gazeuse. Ajoutez les glaçons et mélangez.
Remplissez d’eau gazeuse. Décorez le verre avec deux fines tranches de melon. C’est prêt ! A servir bien frais…

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Cheesecake salé au carré frais, échalote et estragon

1 Commentaire


Quoi de plus agréable que de se retrouver avec ses proches, à la fin d’une semaine longue et épuisante, autour d’un apéritif dinatoire…Et si en plus, il est question de se régaler de petits plats savoureux et originaux, on ne résiste plus !

Avec la recette de cheesecake salé au carré frais, échalote et estragon que je vous propose de découvrir aujourd’hui, votre apéritif dinatoire met à l’honneur légèreté et gourmandise ! C’est parti pour la recette…

Les ingrédients du cheesecake salé pour 4 invités :

– 6 Carré Frais (150 g)
– 155 g de crackers salés
– 125 g de faisselle
– 2 œufs entiers
– 2 échalotes
– 3 brins d’estragon haché
– 1 cuillerée à soupe de farine
– 75 g de beurre, + un peu pour le moule
– Quelques lamelles de jambon de pays
– Poivre du moulin

La préparation de la base biscuitée :

1° Préchauffez le four à 160 °C (th 5/6).

2° Écrasez les crackers dans un bol.

3° Faites fondre le beurre dans une casserole puis mélangez-le aux miettes de crackers.

4° Étalez le mélange dans le fond d’un moule à manqué préalablement beurré en tassant bien. Réservez au frais.

La préparation du cheesecake salé :

1° Dans un saladier, mélangez les Carré Frais avec la faisselle, la farine, les œufs, les fines herbes et les échalotes hachées finement.

2° Versez la préparation dans le moule.

3° Enfournez et faites cuire 45 minutes. Éteignez le four et laissez reposer le cheesecake pendant 1 heure sans ouvrir la porte

4° Réservez au frais toute une nuit.

5° Démoulez et servez ce cheesecake avec de fines lamelles de jambon de pays.

Pour accompagner ce cheesecake salé et votre apéritif dinatoire de manière générale, optez pour la simplicité dans les boissons avec un champagne, un crémant rosé ou un vin rosé bien frais !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.


Cocktail Mint Julep

0 commentaire

L’été, on apprécie de boire un mojito bien frais, bien désaltérant, si agréable en bouche avec ses notes citronnées et mentholées.

Mais saviez-vous que le Mojito, délicieux cocktail cubain à base de rhum blanc, est une adaptation du célèbre Mint Julep, un célèbre cocktail américain à base de bourbon ? Le cocktail Mint Julep est un très vieux cocktail, né autour de 1800 en Virginie.

Le Mint Julep est le cocktail traditionnellement servi lors du Kentucky Derby, plus grande course de chevaux aux Etats-Unis. Autant dire que le Mint Julep est une véritable institution aux Etats-Unis.

Avec son délicieux goût de menthe, vous raffolerez de ce cocktail Made in USA très très rafraichissant ! Une bonne alternative au mojito…

Les ingrédients du Mint Julep

– 4 cl de Bourbon Woodford Reserve
– 2 cl de sirop de sucre de canne
– 2 traits d’Angostura Bitters
– 10 feuilles de menthe fraîche
– Beaucoup de glace pilée

La préparation du Mint Julep

Ecrasez et mélangez la menthe, le sirop de sucre et l’Angostura bitters dans un verre tumbler à l’aide d’un pilon. Remplissez largement le verre de glace pilée et ajoutez le bourbon Woodford Reserve. Mélangez bien et décorez le verre d’une feuille de menthe. Servez bien frais.


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Cigares croustillants au carré frais, roquette et basilic

1 Commentaire


Tout l’été, c’est apéro : chez les amis, dans la famille et les kilos dans tout ça ? Apéro ne rime pas uniquement avec cacahuète ou saucisson ! La preuve avec cette succulente recette pour l’apéritif légère et 100% minceur que je vous ai déniché pour affronter les apéritifs de l’été: les cigares croustillants au carré frais, roquette et basilic. Miam !

Les ingrédients des cigares croustillants pour 4 invités :

– 4 Carré Frais O % (100 g)
– 4 feuilles de brick
– 150 g de roquette
– 8 feuilles de basilic
– 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
– Sel, poivre du moulin

La préparation des cigares croustillants – Temps de préparation : 15 mn – Temps de Cuisson : 10 mn

1° Préchauffez le four à 210 °C (th. 7).

2° Coupez les feuilles de brick en deux.

3° Émiettez la moitié d’un Carré Frais O % au centre de chaque demi-feuille.

4° Hachez grossièrement la roquette et les feuilles de basilic. Ajoutez l’huile d’olive, salez, poivrez et mélangez.

5° Déposez délicatement un peu de ce mélange sur le Carré Frais O%.

6° Roulez les feuilles pour former des cigares en rentrant soigneusement les côtés.

7° Déposez les cigares farcis sur la plaque du four et faites cuire 10 minutes jusqu’à l’obtention d’une jolie couleur dorée.

Pour accompagner ces cigares croustillants, misez sur un mojito, le cocktail désaltérant par excellence.

Pour faire un mojito, déposez 8 à 10 feuilles de menthe fraîche dans un verre à cocktail long drink, ajoutez 2 cuillères à café de sucre en poudre et écrasez et bien mélanger l’ensemble. Complétez ensuite de glace pilée, de 5 cl de rhum cubain (blanc ou ambré), de 2 cl de citron vert et de 5 cl d’eau gazeuse. remuez et servez frais avec de longues pailles. Pour vous faciliter la vie, Monin a imaginé le sirop Mojito Mint !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.


Les accessoires cocktail indispensables pour faire un mojito

0 commentaire

Le mojito, vous en raffolez ! C’est simple, en terrasse, c’est ce que vous aimez siroter dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez ! Le soleil et la chaleur vous donnent des envies de mojitos ! Si vous pouviez faire vos propres mojitos chez vous, à la maison, ce serait top, n’est-ce pas ?

Le mojito est un cocktail parfait pour accompagner l’été : il est désaltérant et très rafraichissant grâce à la menthe fraiche et au citron vert qui composent sa recette. Créé à la fin des années 20 à Cuba, le Mojito a été inspiré par le Mint Julep, un cocktail à base de bourbon prisé par les Américains.

En voici la recette (pour un verre de mojito) : dans un verre tumbler, déposez 10 feuilles de menthe, ajoutez 2 cuillères de sucre en poudre et écrasez les deux ingrédients à l’aide d’un pilon. Complétez ensuite de glace pilée et ajoutez 4 cl de rhum blanc cubain, 2 cl de jus de citron vert pressé et 5 cl d’eau gazeuse. Bien mélanger. Décorez avec un brin de menthe fraiche et servez avec des pailles longues.

Pour préparer au mieux le mojito, six accessoires vont seront vite indispensables : les verres tumbler, le doseur alcool, le pilon pour mojito, le broyeur à glace, le presse-citron et les pailles longues. Je fais les présentations ? C’est parti !

-> Verres tumbler Schott Zwiesel Pour présenter joliment et élégamment vos mojitos !


-> Doseur alcool – Pour mesurer avec précision la quantité de chaque ingrédient qui compose la recette du mojito.

-> Pilon – L’accessoire qu’il vous faut pour écraser la menthe fraiche avec le sucre.

-> Broyeur à glace – Pour préparer facilement votre glace pilée.

-> Presse citron – Accessoire pratique, ultra-rapide et bluffant pour extraire tout le jus du citron vert.

-> Pailles longues – L’accessoire ultime pour siroter votre mojito !

Avec tous ces accessoires, vous voilà bien équipé pour préparer en un tournemain tous vos mojitos dans les règles de l’art !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

Cake salé pour l’apéritif au bresse bleu, jambon et tomate séchée

0 commentaire


Je vous propose rarement de recette de cake salé pour l’apéritif et c’est impardonnable !!! C’est bon. Les recettes de cake salé se déclinent à l’envie. De plus, c’est si facile à faire que ce serait dommage de se priver de cake à l’apéritif.

Aujourd’hui, je vous délivre une jolie recette de cake pour régaler vos invités à l’heure de l’apéro : le cake au bresse bleu, jambon et tomate séchée. Recette !

Les ingrédients du cake salé au bresse bleu, jambon et tomate séchée pour 4 à 6 invité

– 200g de Bresse Bleu
– 120g de jambon blanc en tranches
– 12 quartiers de tomates séchées
– 220g de farine
– 4 œufs
– 10cl d’huile d’olive
– 20cl de lait
– 40g de beurre + 20g pour le moule
– 1 sachet de levure
– Sel, poivre du moulin

La préparation du cake salé – Temps de préparation : 20 mn – Cuisson : 45 mn

1° Préchauffez le four à 160°, thermostat 5/6.

2° Coupez le Bresse Bleu en petits cubes et le jambon en petits morceaux. Hachez grossièrement les tomates séchées.

3° Faites tiédir le lait, l’huile et 40g de beurre dans une casserole.

4° Beurrer un grand moule à cake, chemisez-le avec une feuille de papier sulfurisé.

5° Versez la farine dans un récipient. Ajoutez la levure, les œufs entiers, du sel et du poivre.  Mélangez puis ajoutez le lait, l’huile et le beurre et enfin le Bresse Bleu, le jambon et les tomates.

6° Versez la préparation dans le moule à cake en le remplissant au 3/4. Mettez le cake à cuire 40 à 45mn au four.

7° Sortez le cake, laissez-le tiédir avant de le démouler et de le déguster.

Vous envisagez de proposer ce délicieux cake salé à l’occasion d’un apéritif dinatoire ? Je vous invite à découvrir de bonnes idées de boissons apéritif sur la boutique de l’apéritif et du cocktail en ligne.

Vous y trouverez du crémant, des vins d’Alsace bio, des anisés, du porto ou du xérès, du whisky (de toute provenance), des punchs, du rhum blanc (idéal pour déguster sur glace, en ti punch, en planteur et autres cocktails exotiques…), des apéritifs traditionnels, des vins de fruits (vin de rhubarbe, vin de fraise ou vin de framboise en version moelleuse et pétillante), des crèmes de fruits de Bourgogne, des sirops pour élaborer des cocktails à base de vin, de savoureuses boissons sans alcool (sodas, jus de fruits, sirops…).

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer avec modération.


Clicky Web Analytics